Archive pour la catégorie ‘Océanie’

PostHeaderIcon Tokelau, une ile du Pacifique à 100% autonome en électricité

Situé dans le Pacifique-Sud, à mi-chemin entre Hawaï et la Nouvelle-Zélande, Tokelau est un archipel composé de trois îles sous souveraineté néo-zélandaise. La population est d’environ 1500 habitants pour 12 km2. Disposant de ressources naturelles limitées et d’une surpopulation assez importante, ce territoire peine à assurer un large accès de sa population à l’électricité. Soit elle n’y parvient pas soit le prix est très élevé. Aussi le besoin d’une énergie durable et renouvelable s’est vite fait sentir.

Hier, le petit archipel s’est déclaré premier territoire au monde approvisionné à 100% en électricité d’origine solaire grâce à 4032 panneaux solaires totalisant une puissance d’1 MW, qui ont été installés sur les trois îles par Power Smart, une entreprise néozélandaise en collaboration avec IT Power Australia. Le coût est estimé à 5.5 millions d’euros.

Les trois atolls étaient jusqu’ici alimentés par des générateurs fonctionnant au diesel qui lui coûtaient un million de dollars néo-zélandais par an (environ 640.000 euros). Ces générateurs diesel ne vont pas être éliminés. Ils serviront d’appoint (les jours où la production solaire sera faible par exemple). L’économie en diesel réalisée par les Tokelau ira à l’aide sociale.

De plus en plus d’iles, du fait de leurs isolements et donc leurs difficultés à importer de l’électricité, deviennent autonomes en énergie.
En d’autres termes , d’autres états isolés du Pacifique, comme Tonga et les îles Cook, pourraient suivre.

Espérons que cette initiative, davantage dictée par le pragmatisme financier et le bon sens écologique que par le courage, fasse des émules un peu partout dans le monde.

PostHeaderIcon Les îles du Pacifique en bref

L’Océan Pacifique comprend entre 20 000 et 30 000 îles. Ensemble, ces îles sont appelées Océanie, bien que l’Océanie est parfois défini comme incluant également l’Australasie et l’archipel malais.

Les îles du Pacifique situées au sud du tropique du Cancer sont traditionnellement regroupées en trois zones: la Mélanésie, la Micronésie et la Polynésie :

-La Mélanésie (îles noires). Elle comprend la Nouvelle-Guinée (la plus grande île du Pacifique, divisée en deux états souverains qui sont la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les provinces indonésiennes de Maluku, Papua et West Papua), la Nouvelle-Calédonie, Zenadh Kes (ou le Detroit des Iles Torres),Vanuatu, Fidji et les îles Salomon.

-La Micronésie(petites îles). Il s’agit notamment de Mariannes, Guam, Wake Island, Palau, les Iles Marshall, Kiribati, Nauru, et les États fédérés de Micronésie. La plupart se trouvent au nord de l’ équateur.

-La Polynésie ( îles nombreuses). Sont inclus: la Nouvelle-Zélande, les îles hawaïennes, Rotuma, les îles Midway, Samoa, les Samoa américaines, Tonga, Tuvalu, les îles Cook, Wallis et Futuna, Tokelau, Niue, la Polynésie française et l’île de Pâques. C’est la zone la plus large des trois.

Les îles du Pacifique sont classées en deux groupes: les îles hautes et les îles basses. Les îles hautes sont d’origine volcaniques et sont généralement habitables avec un sol plus fertile, tandis que les îles basses sont les récifs ou les atolls, et sont relativement petites et infertiles.

La Mélanésie, la plus peuplée des trois régions, contient principalement des îles élevées, tandis que la plupart de Micronésie et la Polynésie sont des îles basses. En outre, il existe beaucoup d’autres îles situées dans les limites de l’Océan Pacifique qui ne sont pas considérées comme faisant partie de l’ Océanie.
Ces îles comprennent les îles Galápagos de l’Équateur, les îles Aléoutiennes en Alaska, les Etats-Unis, les îles de Sakhaline (Russie), Taiwan, quelques îles de la République de Chine, les Philippines, les îles de la mer de Chine du Sud, la plupart des îles indonésiennes et le Japon.

PostHeaderIcon Voyager en croisière dans les iles du Pacifique

Le voyage en croisière est plus long que le voyage en avion, certes mais il offre des possibilités intéressantes d’admirer la mer à perte de vue avec de nombreuses iles et ilots que l’on peut croiser. Pour rappels, l’Océan Pacifique contient aux alentours de 25 000 iles, certaines qui sont d’origine volcaniques et d’autre résultant de la montée des eaux des océans. Si jamais vous prenez cette option de voyage entre deux destinations par exemple, je vous conseille de prendre une longue-vue, afin de découvrir les différentes iles et d’admirer quelque scènes assez captivantes où l’on voit les baleines à bosse.

Si trouver et réserver des billets d’avion pas cher est aujourd’hui à la portée de n’importe quelle personne qui sait suffisamment se débrouiller, trouver un croisière peut devenir une tache plus ardue. Pour éviter cela je vous conseille un site, dentente-croisiére.com, où vous pouvez rechercher des croisières dans le monde entier que ce soit une Croisiere de luxe ou une croisière pas chère. Des choix adaptés à tout type de budget vous sont proposé. En ligne, suivant votre circuit, vous pouvez demander des devis, pour les réservations veuillez appeler le 0805 69 69 26 / 01 84 16 37 31 de 9H à 21H tous les jours de la semaine sauf le dimanche.

Certaines croisières peuvent être vraiment longues ; Si vous voulez tester cette option de voyage, avant de vous lancer dans une plus grande aventure dans les iles du Pacifique ou une autre destination plus lointaine, vous pouvez commencer par tester une Croisiere mediterranee, cela vous donnera un petit aperçu des croisières dans le Pacifique.

PostHeaderIcon Visiter les îles Cook

Les îles Cook sont un pays situé dans le milieu de l’océan Pacifique Sud, entre la Polynésie française à l’est et les Tonga à l’ouest. C’est un archipel avec 15 îles réparties sur plus de 2,2 millions de kilomètres carrés d’océan.
Cet état indépendant, mais en libre association avec la Nouvelle-Zélande, à l’instar de Niue, est dépourvu de la souveraineté internationale. Il s’agit d’une démocratie parlementaire.

Nommées d’après le capitaine Cook, qui les aperçus en 1770, les îles sont devenues un protectorat britannique en 1888. En 1900, le contrôle administratif a été transféré à la Nouvelle-Zélande; en 1965 les résidents ont voté pour l’autonomie en libre association avec le pays. Ce dernier traite sur la défense, les affaires étrangères (y compris les passeports) et la monnaie. Excepté cela, les îles sont autonomes, notamment dans l’immigration, qui est strictement contrôlée (même pour les Néo-Zélandais).

La capitale et plus grande ville est Avarua. La population est d’environ 15 000 habitants pour une superficie totale de 236 km2.

Du point de vue géographique, ces îles sont divisées entre:

-Les îles du nord: peu peuplées et plus éparpillées, elles sont plates et composées principalement d’atolls coralliens. Il est difficile de s’y rendre. Les îles sont:
Manihiki, Nassau, Penrhyn, Pukapuka, Rakahanga et Suwarof.

Les îles du sud: disposant de peu d’atolls coralliens, elles sont montagneuses d’origine volcaniques. C’est là ou vivent la plupart des habitants. Les îles sont: Rarotonga (l‘emplacement de la capitale), Aitutaki (la deuxième destination majeure, avec des infrastructures développées), Atiu ( la présence de plages et de grottes, offre l’opportunité d’accéder à Takutea ), Mangaia (la plus méridionale des îles, accessible par avion), Mauke (dispose de trois vols par semaine), Mitiaro ( dispose de trois vols par semaine), Palmerston (une île minuscule avec une petite population et une histoire intéressante, mais sans accès aérien), Manuae (un atoll corallien inhabité, sans d’accès aérien, ni logement).

Pour vous rendre dans ce pays, vous avez la possibilité de venir en avion ou en bateau.
Il y a une taxe de départ de 55 NZ $ par personne adulte et 15 NZ $ par enfant, payable uniquement en espèces.
Par contre à l’arrivée vous devez avoir une réservation pour l’hébergement auquel cas vous pouvez être renvoyé sur le vol suivant.

Google+
Facebook
Facebook
Twitter
Archives
Google+